Le Gérontopôle de Toulouse, Centre Collaborateur de l’Organisation Mondiale de la Santé étudie au sein de sa Cohorte translationnelle humaine ou cohorte INSPIRE-T, un groupe de 1000 sujets volontaires (en cours de recrutement), âgés de 20 à plus de 100 ans. Grâce à ses participants, la cohorte INSPIRE-T rassemblera de nombreuses ressources biologiques, tissulaires, cliniques, d’imagerie et digitales nécessaires aux laboratoires pour les programmes de recherche translationnelle chez l’homme, en regard de ce qui est étudié sur les modèles animaux.

Le plus important dispositif de recherche de la plateforme INSPIRE consiste au recrutement d’une cohorte de 1000 volontaires âgés de 20 ans jusqu’aux âges les plus avancés. Dans le cadre de cette cohorte, il est proposé un rendez-vous annuel au Centre de Recherche Clinique du Gérontopôle à la Cité de la Santé qui comprend une évaluation approfondie des fonctions selon les recommandations du programme ICOPE et des prélèvements biologiques (cités ci-dessous). Des explorations complémentaires (IRM, DEXA, test d’effort (VO2 max), et test de mesure de la force musculaire) sont également proposées pour un sous-échantillon de sujets sur la base du volontariat. Tous les 4 mois, entre chaque bilan annuel, il est demandé aux participants d’évaluer à leur domicile leurs fonctions grâce à l’application ICOPE MONITOR. Selon les résultats observés, une évaluation plus approfondie pourra être proposée afin de rechercher les causes potentielles d’un déclin (y compris les causes biologiques, sociales, environnementales, maladies intercurrentes) et de proposer des stratégies de prévention ciblées et personnalisées.

Les marqueurs plasmatiques prédicteurs de la maladie d’Alzheimer (protéines Amyloïde et Tau) seront également étudiés afin de mieux définir les liens entre gérosciences et maladie d’Alzheimer.

Les prélèvements biologiques réalisés lors de la première visite au Centre de Recherche Clinique du Gérontopôle, et lors des visites annuelles de suivi : sang, urine, salive, plaque dentaire ; ou tous les deux ans : prélèvements nasopharyngés, prélèvements cutanés superficiels. Une biospie cutanée, le prélèvement de cheveux, et le recueil de selles seront également proposés en option lors de la visite d’inclusion.

 

Crédit photo: CHU de Toulouse

Etude ancillaire CART, dans un sous-groupe de la cohorte translationnelle humaine

CART ou Smart Home, est une étude qui va être réalisée dans un sous-groupe de la cohorte de recherche INSPIRE-T, pour obtenir des données plus fines sur l’activité et la mobilité grâce à des capteurs installés à domicile. Une centaine de domiciles de participants sera équipée durant la durée du projet. Cette étude est réalisée en partenariat avec l’Université de Portland dans l’Oregon (EU) où depuis 10 ans ces capteurs ont permis des avancées scientifiques.

D’autres outils digitaux viendront enrichir le panel utilisé à ce jour. Les entreprises Thalès et EDF, proposent par exemple des technologies de mesure qui pourraient également être testées au sein de la cohorte INSPIRE-T dans le futur.

Cohortes et échantillons biologiques pré-existants

Le projet INSPIRE peut d’ores et déjà s’appuyer sur les collections biologiques constituées dans le cadre de plusieurs projets de recherche conduits par le Gérontopôle du CHU de Toulouse. Il s’agit en particulier :

  • De la biobanque de l’étude MAPT: l’étude MAPT est un essai de prévention du déclin cognitif et de la maladie d’Alzheimer. Il s’agit d’un étude randomisée contrôlée versus placebo, multicentrique (13 centres français), qui a consisté à recruter et suivre durant 3 ans une population de 1680 personnes âgées de 70 ans et plus présentant une plainte de la mémoire spontanée, une lenteur à la marche ou une incapacité pour les activités instrumentales de la vie quotidienne. Les sujets inclus ont été randomisés en quatre bras : placebo, intervention multidomaine (ateliers activité physique, alimentation, stimulation cognitive et contrôle des facteurs de risque vasculaires), supplémentation en acide gras omega-3, intervention multidomaine combinée à une supplémentation en acides gras omega-3. Le critère de jugement principal de l’étude était un score cognitif composite recueilli à l’inclusion, 6 mois, 12 mois, 24 mois et 36 mois. D’autres critères ont également été recueillis aux mêmes temps notamment les critères de fragilité de Fried, les performances physiques (échelle SPPB), l’humeur (échelle GDS-15). Des échantillons sanguins (plasma EDTA) ont été recueillis à l’inclusion puis de manière annuelle pour constituer une biobanque. Cette biobanque est hébergée au CRB-TBR du CHU de Toulouse. A l’issue des 3 ans, il a été proposé aux sujets une phase observationnelle de deux années supplémentaires au cours de laquelle les mêmes paramètres cliniques que précédemment cités ont été recueillis.
  • De la biobanque de l’étude NOLAN: l’étude NOLAN est une étude randomisée contrôlée versus placebo, multicentrique (19 centres français), qui a permis de recruter et de suivre durant un an 362 personnes âgées de 70 ans et plus présentant une plainte de la mémoire subjective. L’objectif de cette étude, menée en collaboration avec les laboratoires Nestlé, est d’analyser l’impact d’un complément nutritionnel multicible (Brain Protector Blend) sur des marqueurs biologiques nutritionnels et sur des paramètres cognitifs, de fragilité et de performances physiques. Des échantillons sanguins (plasma EDTA, serum, globules rouges) ont été recueillis à l’inclusion, à 6 mois et à un an pour constituer une biobanque. Cette biobanque est hébergée au CRB-TBR du CHU de Toulouse.
  • De la biobanque COG-FRAIL: l’étude COG-FRAIL, menée en collaboration avec la fondation MSD-AVENIR, est une étude observationnelle dont l’objectif est d’évaluer, dans une population de 345 personnes âgées présentant une fragilité cognitive, la charge amyloÏde cérébrale par TEP. Les sujets bénéficient d’une évaluation clinique tous les 6 mois durant 2 ans. Les bilans annuels plus approfondis consistent en un recueil de données cognitives, de l’autonomie, des performances physiques, de l’état nutritionnel et de l’humeur. Des échantillons sanguins sont recueillis à 6 mois et à 24 mois en vue de constituer une biobanque. La biobanque COG-FRAIL est hébergée au CRB-TBR du CHU de Toulouse. L’étude COG-FRAIL est actuellement en cours de suivi.